Zinguerie

La zinguerie se compose de plusieurs éléments et à deux objectifs :

  1. Faciliter l’évacuation des eaux pluviales en mettant en place des gouttières en les fixant selon les règles et des descentes collectées dans un regard prévu à cet effet.
  2. Rendre les zones de contact entre les matériaux de la couverture et ceux des cheminées, des fenêtres et des lucarnes parfaitement étanches.

Dans le bâtiment, les pièces de zinguerie sont en zinc, en cuivre, en aluminium ou en acier galvanisé. Elles sont soudées à l’étain ou au mastic prévu pour éventuellement faire un joint de dilatation.

Voici quelques termes de zinguerie :

  • Les abergements : ce sont des raccords autour des cheminées et des fenêtres velux.
  • Les couloirs et bandes de rives : installés dans les ruptures de pente.
  • Les noues et les rives : éléments autour des lucarnes et dans les ruptures de pente.
  • Les gouttières ou les chéneaux : placés autour des toitures avant les descentes d’eaux pluviales.
    Les descentes d’eaux pluviales : pour évacuer l’eau collectée du toit vers le bas.

La zinguerie est un travail complexe et sur-mesure, elle est donc différente pour chaque situation rencontrée.

C’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à proposer vos attentes, dans vos réalisations afin de trouver le meilleur compromis pour un travail d’étanchéité optimal.

Nous vous proposons d’en savoir plus sur nos prestations de couverture et charpente en Haute Saone.

Recherches populaires : Comment choisir un bon maçon ou charpentier ?, Quelle charpente choisir pour son habitation ?
Remonter